Post-récolte : Conservation de la qualité des produits alimentaires

Certains changements qui se produisent après la récolte sont essentiels pour l’atteint de la qualité consommable désirée d’un produit. Beaucoup de fruits tropicaux et subtropicaux tels que la banane, la mangue, et la tomate sont cueillis à leur stade mature étant encore vert, pour que ces derniers atteignent la qualité consommable on les soumet au mûrissement. Ce processus est essentiel pour l’avocat qui ne devient tendre que lorsqu’il est détaché de l’arbre.

Conservation post-récolte


La perte de qualité d’un produit peut être causée par une multitude de facteurs que l’on peut classer en quatre principales rubriques à savoir :
  1. les facteurs métaboliques;
  2. la transpiration;
  3. les blessures mécaniques;
  4. les microorganismes.

Les facteurs métaboliques

Ils sont liés à la sénescence normale ou à un métabolisme anormale dont développement aboutit aux désordres physiologiques. Les pertes dues à ces désordres sont plus spectaculaires que les effets d’une sénescence générale qui elle, ne constitue pas un problème dans le stockage des produits et des légumes.

La transpiration  (perte d’eau)

Elle peut aboutir à une perte rapide de la qualité d’un produit. La fanaison sévère des légumes peut être induite par leur stockage dans une enceinte sèche. Cette fanaison affecte surtout la texture d’un produit et les consommateurs hésitent le plus souvent à acheter ce type de produit.

Les blessures mécaniques

Elles causent la perte de la qualité visuelle du produit car ces blessures laissent des laides marques à la surface du produit. Elles ont également pour effet d’accroître le métabolisme général du produit car ce dernier cherche à réparer les tissus endommagés. Elles peuvent aussi  induire des   pertes  d’eau par transpiration  surtout lorsqu’elles ont endommagé les barrières qui limitent ces pertes. Le développement des moisissures peut être rapide et peut induire des pertes intenses si toute les conditions de développement de ces dernières sont réunies. Notamment la température optimale, le PH et l’humidité.

1 commentaire:

  1. Merci pour les conseils de la culture de la papaye je vais bientôt commencer ma 1ere expérience.

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.