La culture du café au Cameroun, une filière à sauver

Depuis des décennies au Cameroun, le Café est une culture de rente qui a fait ses preuves et continu malgré les bassins de production qui ont diminués d'effectif pour laisser la place aux cultures vivrières telles que la culture du manioc pour ne citer que celle-la. Il existe de types de café au Cameroun à savoir, Arabica et Robusta ayant des prix sur le marché différents ainsi que des exigences de fiche technique différentes.

Culture du Café au Cameroun



Caféiculture : Arabica et Robusta, les deux variétés de café cultivées au Cameroun

L’Arabica est un petit arbre exigeant qui ne pousse idéalement qu’en altitude entre 1300 et 1800 m, à une température de 20°C et sur un sol riche en sels minéraux. C’est pour cela que sa culture reste adaptée aux zones d’altitude élevée (haut plateaux de l’ouest), l’Arabica est très sensible aux attaques des parasites et des maladies du café et plus d’une plantation a déjà été décimée par la rouille, ce petit champignon extrêmement nocif. Mais Arabica est encore le café le plus préféré du monde et les amateurs sont prêts à dépenser des fortunes pour continuer à déguster de l’Arabica.

VOIR AUSSI : Investir dans la culture du Poivre Blanc au Cameroun

Le secret du succès de l’Arabica est qu’il est plus savoureux et aromatique. Son faible taux de caféine rassure et séduit les consommateurs qui ont la garantie d’utiliser un produit sain et délicieux au quotidien. Même si l’Arabica coûte plus cher que le Robusta du fait de sa coûteuse production, les populations en redemandent et cette tendance n’est pas près de se renverser.

Le Robusta désigne en premier lieu le petit caféier qui  pousse principalement à basse altitude, mais aussi le café qui en est issu et qui est commercialisé sous la même appellation. L’énorme avantage de cette variété est qu’elle ne nécessite aucun soin particulier pendant sa culture. Naturellement plus résistant aux parasites et champignons que l’Arabica, le Robusta donne un rendement plus élevé aux producteurs. Cependant, les consommateurs le boudent un peu à cause de son taux de caféine pouvant aller jusqu’à 4,5% qui lui confère un goût corsé et amer. Il ne se vend souvent qu’en mélange ou pour les bases d’expressos.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.