Comment cultiver la papaye solo, un potentiel agricole de haute valeur ajoutée

Le papayer est originaire d’Amérique tropicale, centrale et du sud. Son nom scientifique est Carica papaya L. et appartient à la famille des caricaceae.

Au Cameroun comme partout ailleurs, la papaye est cultivée pour son fruit, dont la pulpe est consommée, en dessert ou en salade mélangée avec d’autres fruits. Verte, elle peut être consommée en gratin ou en salade. Il est recherché pour les vertus digestives de son fruit et de celles médicales de ses feuilles. Sa haute productivité fait de lui une culture rentable pour le paysan.


Culture de la Papaye Solo



Fiche Technique : Culture de la Papaye Solo

Il n’existe en réalité pour la papaye que des types régionaux et temporaires. Parmi ceux qui ont fait l’objet d’une sélection assez poussée, il y a le type Solo dont nous parlerons dans cette fiche technique.

  II.            Exigences de la culture


II.1.   Le sol


Pour bien produire, il lui faut un sol léger, bien drainé et très riche en matière organique. Il faut donc éviter de planter sur des sols lourds et inondés.

II.2.   Le climat


Le climat qui convient le mieux a papayer est un climat chaud avec une température moyenne d’environ 25%C, sans grands écarts. Le papayer a besoin d’une pluviométrie comprise entre 1500 et 2000 mm par an et bien repartie. Ainsi pour garder sa production au cours des mois d saison sèche, on doit, si nécessaire, irriguer pour obtenir un total de 150 à 200 mm d’eau/mois.

    III.            Techniques culturales


III.1.                       Préparation du sol


Les opérations de préparation du sol commencent en janvier-mars. Il faut :
Défricher et nettoyer proprement le site en éliminant au maximum l’ombrage.
Piqueter et faire la trouaison à des écartements de 2,5 x 2 m, soit 5m2/plante, et creuser des trous de 30 x 30 x 30 cm ou 40 x 40 x 40 cm.

Appliquer une fumure de fond constituée de compost ou de fiente d’animaux mélangée à la terre de surface, à raison de 20 à 30 tonnes/ha, soit 200 à 300 sacs de 100 kg, ce qui revient à introduire 10 à 15 kg de matières organiques/trou.


III.2.                       Le semis


III.2.1.   Pépinière

On entend par semence du papayer, les graines noires contenues dans le fruit. Le papayer est un arbre dioïque, polygame, avec trois types sexuels ; ces graines donnent donc trois types de plantes :
Les plants mâles (fleurs avec étamines), qui ne portent pas de fruits comestibles ;
Les plants femelles (fleurs avec pistils), portant des fruits subsphériques généralement exportables ;
Les plants hermaphrodites, bisexué. Les fruits piriformes sont les plus demandés par les marchés d’importation.

III.2.2.   Conduite de la pépinière


Construire une ombrière bien solide et bien protégée des animaux domestiques ;
Remplir des sachets plastiques transparents avec une terre riche en matière organique (il est préférable de faire une pépinière en pots), y ajouter de la fiente de poule ;
Stériliser le contenu des sachets avec un mélange fongicide-insecticide (Dursban + Benlate), et attendre 5 à 6 jours.
La veille du semis, verser les semences dans l’eau propre, retenir après 24 heures les graines qui se seront déposées au fond du récipient ;
Disposer 3 à 4 graines équitablement à la surface des sachets, en les enfonçant légèrement ;
Arroser tous les jours. La germination des graines commence au 10e jour et 14e  jour maximum ;
2 semaines après le semis, disposer des appâts contre les limaces (en utilisant du Temik mélangé aux déchets de cuisine ou à la papaye ou à la banane qu l’on dispose par tas à tous les 6 m 2.

III.3.                       Repiquage


Au début de la saison des pluies, en avril-mai, procéder au repiquage des plants lorsqu’ils ont entre 40  et 50 cm de haut. Cisailler les sachets de polyéthylène sans détruire les mottes de terre ou casser les racines. Planter de façon à ce que la plante se retrouve sur une butte, pour éviter que l’eau ne stagne sous la plante.

-         Densité de semis : 2000 plants/ha, avec un écartement de 2,5 x 2 m
-         Quantité de semences : pour planter un hectare de papayers, il faut prévoir environ 100 à 150 g de semences pour la pépinière.

Durée du cycle : la production débute 10 mois après la mise en place, et le papayer donne une production utile pendant 3 à 4 ans. Un papayer peut vivre pendant 10 ans.

III.4.                       Entretien


L’entretien consiste essentiellement à un désherbage manuel et régulier, surtout pendant les 3 premiers mois de la plantation. On peut utiliser des herbicides doux après le 3e mois (gramuron, gramoxone). Démarier les plants en éliminant les mâles.

III.5.                       Fertilisation


Après la trouaison, incorporer 15 à 20 kg de compost ainsi que 100 à 200 g de phosphates : ceci constitue la fumure de fond. La fumure d’entretien consiste à apporter au moins 20 kg de compost par arbre et par an.

Le type d’engrais complexe le plus proche des exigences du papayer est le ...

I.1.        Protection phytosanitaire


Le papayer est attaqué par de très nombreux ennemis (insectes, nématodes, champignons, virus.).   Le plus significatif est le virus de la mosaïque contre lequel il est conseillé d'utiliser ...

I.2.       Récolte


I.2.1.          Quand récolter ?


A partir du 10e mois après la plantation, on peut commencer à récolter, et ça continuera toute l’année. Le papayer fleurit continuellement, c’est ça qui justifie que la récolte soit également continue. Le maximum de la production est atteint entre le 11e et le 12e mois. Elle baisse continuellement en pleine saison des pluies (juillet-août).

Cette baisse de la production s’explique par la baisse du nombre de fleurs émis en décembre-février à cause de la sécheresse, ce qui se répercute en juillet-août. Mais, on peut corriger cette situation en apportant de l’eau en saison sèche, et en maintenant le paillage.

I.2.2.          Quels sont les rendements ?


60 tonnes/ha en 1er année, 75 à 80 tonnes/ha en 2e année. Un arbre peut donner 30 à 50 fruits/an et la récolte peut durer 3 à 5 ans selon l’entretien de la plantation.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.