Rahmane BIDIMA, Un agriculteur camerounais qui monte une florissante exploitation agricole

(Agriculture au Cameroun) - Après deux tentatives ratées d’émigration pour l'Europe, Rahmane BIDIMA est rentré dans son village natal où il a monté une florissante exploitation agricole.

Rahmane BIDIMA - Agriculteur camerounais

Je m'appelle Rahmane BIDIMA, je suis né le 30 décembre 1981 à Yaoundé où j'ai fait une partie de mon cycle primaire et secondaire jusqu'à la classe de première F3. 

Ancien chauffeur taximan  dans la ville de Yaoundé, je suis matelot dans une compagnie de pèche chinoise basé à DoualaActuellement agriculteur résident dans la ville de  Foumbot depuis déjà 5 ans

La petite histoire de départ

Après mes multiples petits boulot sans succès, je décide de me lancer en aventure pour la conquête de l'Europe par bateau la première année, malheureusement  sans succès, la deuxième année je tente une seconde fois d'aller en Europe par la route, aventure qui s’arrête malheureusement en Libye.

Du retour au Cameroun ayant contracté un prêt chez ma maman, je prend l'initiative de retourner dans mon village natal; C'est à ce moment où j'ai commencé à faire des petits boulots dans le grand marché des vivres dans la ville de Foumbot entre autre le poussepousse pour faire des économies; Et par la suite, chargeur de camion où j’ai pu quitter de ce grade à chef chargeurs; Dès lors, je commence le marché de brousse avec les grands commerçants venants de la Guinée et du Gabon. Je m'occupe du chargement des vivres  frais dans le camion et c'est durant mon bout de chemin dans à ce poste que je me rend compte des différentes techniques de production que certains jardiniers utilisaient et qui n'étaient pas encore pratiquées dans la ville de Foumbot.

C'est à ce moment que je me lance dans l'agriculture en produisant des vivres localement avec pour objectif satisfaire la demande des commerçants de ma localité. Sans expérience je me lance dans l’agriculture; La première fois, ce fut un fiasco mais je ne me suis pas décourager.

Pour remédier à cela, je prends des renseignements chez les grands agriculteurs et je fais beaucoup de recherche afin d’améliorer les techniques de production et Dieu merci le succès est au rendez-vous. Chemin faisant, je commence à accompagner des personnes désireuses se lancer dans la production agricole avec l’aide des réseaux sociaux. A ce jour, mes travaux prennent de l’ampleur au Cameroun, en Afrique et travers le monde.

Le point sur ton initiative

Actuellement, je me sert des réseaux sociaux pour la gestion des plantations que je gère avec beaucoup de personnes qui ont pour ambition se lancer dans l'agriculture.

Sur le long terme, nous envisageons nous lancer dans l’agriculture des pommes dites de France et également dans la culture des fraises.


Les difficultés rencontrées

Nous avons beaucoup de difficultés  pour la logistique de transport  pour l’évacuation de nos vivres vers les grands marchés.

Des soutiens ?

La famille et les amis nous soutiennent beaucoup dans notre aventure.

Un conseil pour ceux qui veulent se lancer dans l'entrepreneuriat agro-pastoral

Pour ceux qui veulent se lancer dans l'entrepreneuriat il faut beaucoup de courage et ne jamais baisser les bras dans les moments difficiles.

2 commentaires:

  1. courage mon grand je viendrais te voir

    RépondreSupprimer
  2. Much courage bro. Good example for us to follow. More grace

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.