Production des semences de base de maïs au Cameroun

production de semence de mais


Le maïs est la céréale la plus cultivée et consommée au Cameroun et particulièrement dans la zone agro-ecologique des Haut-Plateaux de l'Ouest du Cameroun, ou la pluviométrie permet deux cultures de maïs par an. Depuis la dévaluation du franc CFA en 1992, le maïs est devenu une culture de rente dans cette zone ou il constitue une source importante de revenu pour la population rurale. avec l'utilisation du maïs comme source de biocarburant dans les grands pays producteurs du maïs, le cout du maïs importe par les provenderies est devenu très élevée, accroissant ainsi le cout du maïs local. La semence est l'un des intrants le plus important dans la production agricole. Le choix d'une semence de qualité peut contribuer a plus de la moitié du rendement de la récolte. La recherche agricole a mis au point depuis plus de 30 ans des variétés hautement performantes (5 a 12 t/ha), mais les rendements au niveau des paysans restent bas (environ 2,6 t/ha). ce faible rendement est en partie a la non disponibilité en quantité suffisante des semences améliorées au niveau des producteurs. Pour atteindre les utilisateurs, les semences doivent passer des étapes de multiplication successives a savoir:
  • Semence de pré base
  • Semence de base
  • semence certifiée / commerciale 
semence de pré base de mais varieté Shaba


DIFFÉRENTES OPÉRATIONS EN CHAMP DE LA PRODUCTION DES SEMENCES DE BASE

  • Choix du terrain

le terrain choisi pour la production devra être accessible en toute saison, particulièrement en saison de culture.Le sol doit être de bonne fertilité; pour la production des hybrides, les conditions de fertilité doivent être optimales. Les semences doivent être produites de préférence dans leur zone d'adaptation où les variétés ont été testées en phase de sélection variétale. Il faudra choisir un sol pas acide (pH>5), profond et bien aéré.

  • Préparation du sol

le sol devra etre reparé de maniere a avoir un bon lit de semence. La profondeur du labour d'au moins 15cm. Il faudra enlever les souches, les cailloux ou les grosses mottes de terre qui pourraient pertuber une bonne levée.

  • Semis

Le semis sera fait en lignes pou facilter le travaux d'entretien et de recolte. La densité de semis est généralement de 50000 plants a l'hectare, soient:
- espace entre 2 lignes : 80cm
- espace entre 2 poquets sur la ligne : 50cm
- nombre de graines par poquet : 2 graines
les graines sont mises entre 2cm a 5cm de profondeur et bien recouvertes. Si les conditions d'isolement sont bien remplies, il vaut mieux semer tot dès le debut du cycle cultural.
La parcelle de multiplication des semences de base est semée de bandes alternées de parent male et de parents femelle. L'alternance 3 femelles pour 1 males donne de bons résultats. Toutes les lignes femmelles doivent etre systematiquement castrées avant la sortie de la soie.

  • Isolement des champs

pour conserver la pureté et l'identité variétale, il est indispensable de garder son champ  de multiplication hors de toute source de contamination par du pollen etranger. La pureté variétale devant etre de 99% ou mieux, toute légère contamination affecte la qualité de la semence. Deux méthodes d'isolement sont utilisées : isolement dans l'espace ici lfaudrait placer son champ a 300 ou 400 metres de toute autre source de multiplication et isolment dans le temps qui consiste a decaler les semis de ses champs de maniere a eviter l'apport de pollen de champ voisinsur les soies du champs des semences..

  • Fertilisation

le maiis pour bien se developper a besion d'une nutrition equilibrée. Une fumure minérale sera apportée pour satisfaire ces besoins.
- au semis apportter : 40N-60P-40K par ha
- 45 jours apres semis 40N par hectare
 on pourra également amender son champs en y apportant de la fumure organique(compost, fientes, bourse, plantes legumineuses etc...)

  • Désherbage

Il faudra garder le champ propre pour eviter toute compétition des mauvaises herbes avec les plantes. Le désherbage peut etre manuel ou chimique.
- effectuer le 1er désherbage 3 semaines apres semis
- combiner le 2e désherbage avec l'apport de l'urée et le buttage

  • Epuration

Cette operation consiste a éliminer toute olante malade ou hors types du champ de semences. Elles demande plusieurs inspections dans le champs a differents stades de developpement des plantes pour deceler toute plante suspecte et l'éliminer. Toute plante suspecte doit etre éliminer avant la sortie du grain de pollen.

  • Castration

La castration consiste a enlever la panicule ou l'inflorescence male avant la liberation du pollen. Il s'agit d'une operation délicate qui exige beaucoup de responsabilité. La reussite d'un champ de creation de varietés hybrides depend essentiellement de la castration. La castration doit se faire tous les jours tot le matin et doit durer au moins deux semaines. Il faut s'assurer que toute la panicule est enlevée, qu'aucune branche cassée n'est restée a l'interieur de la gaine foliaire.

  • Gestion des maladies

La gestion des maladies se fera tout au long du processus de production pour garantir une bonne qualité de semence.

  • Inspection du champ semencier

Des inspections sont faites pour vérifier et certifier la pureté variétale et l'identité variétale des semences.

  • Récolte

Dans la production des hybrides et la production des semences de base des varietés a pollinisaton libre, la recolte est faite en 2 temps: 
- récolter ou éliminer les parents males d'abord
- ensuite récolter les semences sur les lignes femelles. 
A la récolte, les epis sont despathés et les epis pourris ou suspects sont éliminer. Il faut récolter par temps sec pour éviter de mouiller les epis; emmener la recolte directement au sechoir. 
 

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.