Le Poivre Blanc au Cameroun : L’épice de la fortune

Le poivre est sans doute l’une des épices les plus consommées à travers le monde entier.  Au vu des conditions écologiques qui sont très favorable à la culture du poivre blanc sur certaines zones agro-écologiques au Cameroun, les prix sont très attractifs sur le marché national et international, il est judicieux et indiqué pour ceux qui ont les possibilités cultiver et d'investir dans le poivre blanc au Cameroun.


Culture poivre blanc au Cameroun


La culture du poivre blanc au Cameroun et bien ailleurs est  très rentable. En milieu paysan, les rendements varient autour de 1t/ha. Mais l’on peut dépasser 4t/ha dans des exploitations agricoles modernes et bien suivi. En multipliant ce chiffre par 3 500 F CFA  qui est le prix moyen d’un Kilogramme de poivre, l’on gagne 3 500 000 à 12 000 000 F CFA / an de quoi faire de la culture du poivre un véritable métier car la demande est très forte par rapport à l'offre.

S'agissant du prix du poivre, il varie en fonction du point de vente du produit; Les prix peuvent aller jusqu'à 10 000 F CFA le Kilogramme.

La récolte s’étend sur une durée de six mois, et passe après sur un repos végétatif. Pour se lancer dans la culture du poivre blanc au Cameroun, il faudrait respecter certains facteurs parmi lesquels :

  • Le pH du sol doit être inférieur à 5,5 pour favoriser la croissance du poivrier;
  • Éviter les zones en altitude, les rendements baissent avec l'altitude.
  • Achat d'un bon matériel végétal à l’aide d’un expert.


Devenir millionnaire grâce à la culture du poivre blanc (Pepper nigrum)


Pour se lancer dans la culture du poivre blanc au Cameroun et partout ailleurs, il est conseiller de planter les tuteurs un an avant avant la mise en place de la culture. Pendant que ces tuteurs seront en croissance, vous pourrez mettre en place votre pépinière de poivrier qui durera 6 à 8 mois environ.

Le taux de réussite est d’environ 60% en pépinière, d'où il faut toujours mettre un excédent de boutures pour ne pas en manquer ou bien utiliser des régulateurs de croissance pour maximiser le la reprise des boutures, la croissance et le développement des jeunes plants.

Une fois le champ ou l’exploitation mis(e)  en place, il faut effectuer des traitements fongiques régulièrement, pour prévenir des maladies d’un champignon appelé Phytophthora palmivora qui s’attaque au poivrier. En sommes, la culture du poivre blanc est une spéculation hautement rentable.

5 commentaires:

  1. Svp est ce que le poivre ne peut se cultiver que dans le moungo? si non ,où est ce qu on peut aussi le cultiver au cameroun?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut ESTHER NFON NDENGUE,

      La culture du poivre est possible dans d'autres localités à conditions qu'elles respectent certaines conditions sur le plan édaphiques ainsi que sur la plan climatique.

      Pour ce faire, certaines études doivent être au préalables faites; Pour plus plus d'informations, veillez nous contacter via la page NOUS CONTACTER du site Agriculture au Cameroun.

      Cordialement,

      Supprimer
  2. Bonsoir à vous moi je m,appelle beauclair Axelle pondi mon village se trouve dans le département de la sanaga maritime dans l,arrondissement de ngwei comment faire pour vous contacté mon site es à 300metre de l,eau

    RépondreSupprimer
  3. bonsoir. je suis interessée par la culture du poivre sur un site situé pas loin d'Edea et je ne sais vraiment par ou commencer surtout en termes de "formation" sachant que le financement n'est pas non plus une mince affaire

    simone

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir existe t'il au Cameroun un laboratoire qui étudie les type de sol afin de dire si oui ou non une culture peut y réussir

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.