Les Cercosporioses du Bananier-Plantain : Méthodes de lutte

La Cercosporiose est une maladie foliaire du bananier-plantain; Une maladie nuisible qui a une importance économique considérable qui est a l'origine de la baisse des rendements partout ou elle se cultive précisément au Cameroun.

Cercosporiose Bananier Plantain : Cameroun

• Agent pathogène

Il existe 2 types de cercosporioses, à savoir la cercosporiose noire dont l’agent pathogène est Mycosphaerella fijiensis Morelet, et la cercosporiose jaune due à Mycosphaerella musicola Lech ex Mulder. M. fijiensis a un spectre d’hôtes beaucoup plus large, y compris les plantains, alors que M. musicola n’occasionne pas des dégâts importants sur plantains, mais essentiellement sur les variétés de bananes dessert.

• Symptômes

-Dessèchement des feuilles qui évolue du sommet vers la base
-Dessèchement évoluant des bordures du limbe vers la nervure centrale.
 "cercosporiose noire" "cercosporiose jaune"

Biologie de l’agent pathogène

Le transport de ces champignons est assuré par les eaux de pluies ou par le vent. Le matériel végétal infecté assure également le transport des champi- gnons. La durée de cycle de la maladie peut varier entre 3 et 6-7 semaines.



Importance économique

La baisse de rendement varie entre 50 et 100 % selon la sensibilité des variétés; il peut s’en suivre la mort du plant chez les variétés très sensibles.

Méthodes de lutte contre les cercosporioses

-Suppression des feuilles attaquées et des dé- bris contaminés (technique de l’effeuillage)
-Utilisation des variétés résistantes
-Utilisation du matériel sain comme les PIF (plants issus des fragments de tige).

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.