Pisciculture hors sol au Cameroun : État des Lieux d'une Filière Porteuse

En 1991, 1500 pisciculteurs actifs et ayant 2000 étangs avec une production totale estimée à 170 tonnes de poissons/an. En fin 1997, il y a près de 3000 pisciculteurs possédants 5000 étangs et la production serait passée à 250 tonnes. Actuellement, la pisciculture n'offre que 1000 tonnes de poissons pour un potentiel de 100.000 tonnes.

Pisciculture hors sol au Cameroun

En 2013, le Cameroun a importé 270000 tonnes de poissons pour la demande nationale d’environ 400000 tonnes de poisson sparan ,selon une estimation du Ministère de l’Élevage ,des Pêches et des Industries animales. Le Cameroun en 2010 est le 10eme pays le plus consommateur de poisson en Afrique et le 7eme  le plus importateur de poissons.

Mode de production le plus utilisé en pisciculture hors sol

  • Bassins artificiels:le plus souvent bacs en plastiques d’importation récente au Cameroun ;mieux adaptés aux premiers stades d’élevage du Clarias gariepinus
  • Cages: système pas encore véritablement utilisé au Cameroun comme dans d’autres pays Africains (Ghana, Nigeria, Zimbabwe–LakeHarvest, etc) Le Cameroun présente des ressources naturelles intéressantes pour la pisciculture de plusieurs espèces importantes. Les espèces élevées sont principalement: Tilapia nilotica, Clarias gariepinus, Hemichromis fasciatus 
Autres espèces: Heterotis niloticus, Parachan naobscura, Cyprinus carpio et Heterobranchus longifilis
Mais la pisciculture hors sol reste marginale au Cameroun(on mange les cadavres du tilapia d’élevage chinois!)

Atouts et opportunités pour la pisciculture hors sol au Cameroun

  • Existence d’une demande importante et d’un marché solvable et rémunérateur concernant le poisson d’eau douce dans un contexte de rareté de l’offre;
  • Réflexions et initiatives en cours visant à améliorer le dispositif de vulgarisation; 
  • Existence des institutions de recherche et de formation telles que l’IRAD ,la FASA de l’Université de Dschang, l’ISH de l’Université de Douala, et de cycle de formation de techniciens à Foumban
  • Disponibilité des conditions biophysiques et de sites potentiels favorables au développement de l’aquaculture à orientation commerciale dans cinq des10 régions du pays;
  • Existence d’une volonté politique de promouvoir l’aquaculture à orientation commerciale,exprimée à travers une stratégie et des actions pilotes;
  • Disponibilité des sous produits agropastoraux utilisables en alimentation du poisson

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.